Menu Fermer

«Aujourd’hui, les femmes ont accès à la quasi-totalité des disciplines sportives, même celles qui étaient autrefois «réservées» aux hommes, à l’instar du rugby ou de la boxe.

Cette ouverture est le fruit de combats de plusieurs décennies et c’est une victoire pour l’ensemble de la société.

Pourtant, ce succès masque une situation pour le moins paradoxale :

Gerard Lopez - Membre GR-ADE
Eneko Lambea - Membre GR-ADE

Aujourd’hui, il existe toujours des sports non mixtes !

C’est le cas de la gymnastique rythmique, fermée aux hommes, où ceux-ci sont cantonnés à la pratique amateur. Ils n’ont ainsi pas accès aux mêmes droits que leurs camarades féminines.
POURQUOI?

la plupart des institutions sportives compétentes ne reconnaissent pas ces droits pour les hommes.

Neanmoins En Espagne, le ministère de l'égalité a contraint la Fédération de Gymnastique (RFEG) à ouvrir la discipline aux hommes. Depuis, le nombre de gymnastes masculins n'a cessé d'augmenter, apportant ainsi un démenti à tous les opposants à l'égalité.

En 2005, s'est tenu le premier championnat d'Espagne de Gymnastique rythmique masculine organisé par la Fédération espagnole.

Seulement 3 participants y ont participé.
En juin 2018, ils étaient plus d'une cinquantaine de qualifiés.

Nous (LA GR-ADE) aimerions favoriser ce genre d'évolution à travers le monde pour que ce problème evident de discrimination ne devienne plus qu'un souvenir et que tout le monde puisse jouir des joies de la gymnastique rytmique à tout les niveaux.